Les Malheurs de Sophie – Bricolage Malin

C’est le retour des malheurs de Sophie dans un nouvel épisode ! La semaine dernière, Sophie prenait des vacances chez ses parents. Aujourd’hui, de retour, elle fait pour la première fois appel à OpenLoge pour du bricolage, seront-ils à la hauteur ?

***

Episode 5 – Bricolage Malin

Sophie vivait avec son fils Thibault dans un modeste appartement du 10 ème arrondissement : deux chambres, une cuisine, un grand salon, une salle de bain et un balcon. C’était un bel endroit dans lequel elle se plaisait bien. Elle aimait tout particulièrement leur salle de bain, bien qu’elle n’ait, en soi, rien d’extraordinaire. En fait s’il y avait une chose que ne se refusait pas Sophie, c’était de prendre soin d’elle. La salle de bain était de fait, son sanctuaire, là ou elle aimait se retrouver et être parfaitement à son aise. Mais depuis quelques temps, son joint de baignoire moisissait (déjà mal en point à son arrivée 2 années plus tôt), elle supportait mal ce côté sale dans son coin de paradis. Pourtant, avec le temps, elle avait fini par s’y faire et n’y prêtait plus vraiment attention. C’est en rentrant de son séjour de vacances chez ses parents, qu’elle prit conscience qu’il était temps d’agir, revoir sa salle de bain après plusieurs semaines avait mis à jour tous ses défauts. 

S’il y avait bien une chose qu’elle regrettait chez son ex-mari Charles, c’était son adresse au bricolage, un vrai touche à tout ; avec lui son joint aurait été changé depuis bien longtemps. Elle avait bien essayé une fois d’appeler une entreprise de bricolage, mais pour si peu cette dernière n’avait pas voulu intervenir ; “demandez à un ami” avaient-ils dit ; bonne idée, pas si simple. C’est finalement la nouvelle fuite du robinet dans la salle de bain qui avait achevé de convaincre Sophie d’agir. Et c’était enfin l’occasion de tester OpenLoge, elle n’avait pas oublié les promesses qu’elle s’était faite.

Les malheurs de Sophie - Bricolage malin

Tout se passa très vite, elle se rendit sur le site d’OpenLoge ; et, n’étant pas trop sûre d’elle, elle préféra contacter Alban le coordinateur, plutôt que de s’adresser directement à un offreur de service ; il lui inspirait confiance, l’avait-elle déjà vu quelque part ? Elle ne s’attendait pas à recevoir une réponse si rapidement, même pas 1h après sa demande Alban lui répondait. Il la redirigea vers Emile, un plombier semblait-il, mais habile pour tous types de bricolage. Elle lui envoya donc un message, cette fois ci elle attendit un peu plus longtemps avant de recevoir une réponse. Cela devait dépendre des personnes s’était-elle dit.

En quelques messages, le rendez-vous, l’heure et le montant étaient fixés, le prix ne semblait pas excessif, jusqu’ici elle était ravie. Le jour j, Emile est arrivé à l’heure, à pied ; il habitait vraiment à deux pas, c’était amusant. Il s’avéra que son problème de joint n’était pas très sorcier, le plus long était d’attendre que son produit  – pour enlever le joint précédent – fasse effet ; mais poser le nouveau avait pris 30 minutes même pas ! Pour le robinet ce fut plus compliqué, elle apprécia comment Emile était pro et apte à expliquer tout ce qui n’allait pas et ce qu’il faisait ; Sophie curieuse en avait appris beaucoup. Aussitôt fini, elle échangea quelques mots avec Emile, décidément très sympathique, qui lui conseilla d’attendre 24 h avant d’utiliser de nouveau la baignoire. Le paiement se passait lui sur le site, pratique ! Un petit clic pour signifier que la mission avait été effectuée, un avis sur la prestation d’Emile sur le site et sur la page Facebook d’OpenLoge et c’était fini !

Emile avait laissé une salle de bain très propre, le travail fait et bien fait. Cela avait été si simple que Sophie n’en revenait pas ; et se dire qu’Emile n’habitait qu’à quelques minutes à pied la fascinait. On ne connait vraiment pas ses voisins à Paris, et c’est regrettable pensait-elle, alors que les prochaines 24h loin de sa baignoire allaient lui paraître une éternité…

***

OpenLoge

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *