Les Malheurs de Sophie – Les bonbons

La petite saga des malheurs de Sophie continue. La semaine dernière, Thibault a fêté son anniversaire. Aujourd’hui, il revient chez sa maman, après 2 semaines passées chez son papa « bonbons », Charles…

Episode 3 – Les Bonbons

***

Charles voyait le petit Thibault un weekend sur deux et pendant la moitié des vacances. Ils venaient de passer deux semaines à s’amuser comme des petits fous, à se goinfrer de sucreries et autres sodas que l’on ne trouvera évidemment jamais dans les placards ou le réfrigérateur de Sophie…

Sophie récupérait enfin son minus, à 21h précises ce soir. Débordée au bureau, elle ne réussit pas à s’en extraire avant 20h… Elle filait donc à la supérette du coin. Elle avait été une vraie adolescente sur le retour ces deux dernières semaines (pizza, resto entre copines, apéro dinatoire, apéro tout court…) : bref, pas un légume à l’horizon. Donc, les courses : des céréales pour le petit déjeuner – « qu’est-ce qu’il y a comme sucre là-dedans », du Nutella pour le goûter « oui, non, j’hésite… il a dû en manger des tonnes chez Charles », des légumes, des fruits, etc. Et puis, il y avait toujours ce petit rituel lorsque Thibault revenait de chez son papa : le paquet d’oursons à la guimauve. Elle s’en voulait pourtant d’avoir instauré un peu malgré elle cette habitude ? Si jamais il n’avait pas ces foutus oursons à la guimauve, Thibault allait forcément lui sortir un truc désobligeant du genre : »Chez papa c’était bien, y’avait plein de gâteaux super bons ». « Mouais, c’est ça… génial ». 

Les malheurs de Sophie - les Bonbons

Bref, elle prenait le paquet de bonbons et hop, direction la caisse. Il ne lui restait plus que 10 min avant l’arrivée de Thibault. Pas question d’arriver en retard, et en plus de supporter une réflexion de Charles à propos de son boulot… Sophie était si pressée qu’elle faillit partir en oubliant de payer.

“Madame, vous n’avez pas réglé », l’interpella la caissière avec un ton neutre, presque sans vie.
– « Oh oui ! Excusez-moi, j’ai vraiment la tête ailleurs. Je vais régler par carte.” Elle posa rapidement son sac à main sur le bord du comptoir et le sachet de bonbons près de la caisse, sortit sa carte de crédit, régla la facture, attrapa son sac à main, et s’enfuit au pas de course. Elle allait être à l’heure !

La caissière, peu réactive et visiblement un peu épuisée, remarqua un peu tard les oursons oubliés au bout du comptoir. Elle leva la tête, la dame semblait déjà bien loin. Le temps de peser le pour et le contre sur si cela valait ou non la peine de dépenser une énergie devenue précieuse pour lui crier qu’elle avait oublié un article, Sophie avait déjà passé une rue, ne se doutant évidemment de rien…

Elle arriva chez elle 5 minutes avant que la sonnette ne retentisse. Thibault était super content de retrouver sa maman. Charles n’était pas très loquace, embrassa bien fort son fils et fila rapidement. Et Thibault, comme à son habitude de demander « ils sont où mes oursons maman ? ». Elle attrapa son sac à main et glissa une main à l’intérieur, puis deux, puis trois (ah non… pas trois) ; pas de sac d’oursons ! Une panique un peu difficile à expliquer la remplit, elle regarda partout autour d’elle, rien ! Elle ne pouvait pourtant pas l’avoir oublié, elle n’était PAS ce genre de maman débordée qui perdait la tête. Dans un ultime espoir, elle retourna son sac à main par terre et fit tout tomber : rien, rien, et rien. Dépitée, elle s’assit au milieu du foutoir. Sous sa main, elle sentit un papier plié qu’elle ouvrit.

Les malheurs de Sophie - Les Bonbons

“Vous avez besoin d’aide ?”, c’était le flyer d’OpenLoge. Elle se souvenait bien du moment où on lui avait distribué ; mais elle n’y avait plus du tout pensé depuis… pourquoi ne l’avait-elle pas jeté d’ailleurs ? Sophie le regarda et vit les dernières semaines de sa vie défiler, tout en lisant les services mentionnés sur le tract : “ménage », « babysitting », « animation d’anniversaires », « courses”. Elle se dit que – bien que difficile à admettre – elle avait peut-être besoin d’un peu d’aide. Un début vers une solution ?

***

Les malheurs de Sophie - Les Bonbons

www.openloge.fr

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

1 pensée sur “Les Malheurs de Sophie – Les bonbons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *