Dénicher de bons produits régionaux introuvables à Paris !

Comment dénicher de bons produits régionaux introuvables à Paris, et à bon prix ? C’est la réponse à laquelle répond Péligourmet, une jeune et prometteuse startup fondée sur une idée originale de Laure Le Jossec que j’ai rencontrée il y a quelques mois. Son projet de covoiturage de produits régionaux s’est bien développé depuis, bravo à l’équipe qui s’est aussi agrandi !

Une nouvelle façon de s’approvisionner en bons produits régionaux

Péligourmet est une communauté qui rassemble des Pélicabs et des Péligourmets. Les Pélicabs dénichent de bons produits alimentaires dans les régions qu’ils visitent ou dont ils sont originaires: de la tomme des huitres brassées en mer de Bretagne,  du thon fumé de l’Ile d’Yeu, de l’andouille de Guéméné, etc. Ces produits vous font rêver ? Vous ne les trouvez pas ou très difficilement à Paris. Les Pelicabs se feront un plaisir d’en rapporter aux Péligourmets lors d’un prochain trajet au bercail ! Les Pélicabs sont non seulement des transporteurs mais aussi des dénicheurs de bons produits de leur région. Le transport est ainsi rationalisé (le trajet aurait de toute façon été effectué) et la distribution revêt un caractère vraiment authentique.

Un moment convivial de quartier

Pelicabs et Péligourmets se retrouvent ensuite lors d’une distribution dans un café ou bar sympa du quartier, quelques jours plus tard. C’est le Pelicab lui-même qui remet le produit déniché au Péligourmet, tout en sirotant un verre. La commande et le paiement se font en ligne avant la distribution: c’est plus pratique et cela permet de se concentrer sur l’essentiel, la dégustation de bons produits en toute convivialité.

Nous aimons donc cette « approche quartier », qui est bien sûr dans l’ADN d’OpenLoge et partageons les valeurs de Péligourmet qui visent à mutualiser les déplacements de marchandise, à dénicher de bons produits de nos terroirs et à rendre le tout sympathique à l’échelle de son quartier. Longue vie à Péligourmet !

Comment dénicher de bons produits régionaux introuvables à Paris ?
L’économie du partage, c’est d’abord de la nourriture

 

Écouter de la musique live dans votre quartier !

Avec OpenLoge, nous vous aidons à trouver les bonnes personnes de votre quartier pour vous aider. Babysitters, bricoleurs, femmes et hommes de ménages, etc. Nos quartiers regorgent de plein d’autres « pépites »:  petits commerçants, artisans, bonnes adresses, etc. Si beaucoup de solutions existent pour trouver LE nouveau restaurant thai à découvrir vendredi soir prochain, comment fait-on pour trouver le bar du quartier qui propose de la musique live ? Livetonight.fr !

Toutes les musiques dans votre quartier !

Et oui, chez OpenLoge on aime bien la musique. En cherchant bien, vous trouverez même chez nous, une joueuse de musique celtique, des cours de chants jazz et variétés, un fanfaron, une professeur de piano et un fan de hiphop ! Mais surtout, nous sommes contents de vous présenter nos amis de Livetonight.fr. Le premier site qui vous permet de trouver les événements de musique live dans les bars de vos quartiers ! Un beau projet 😉

Imaginez un peu la fête de la musique, quand vous le voulez, dans un bar sympa de votre quartier !?

De la musique live simplement !

Ce n’est pas compliqué, rendez-vous sur Livetonight.fr et accédez directement aux événements de musique live à venir. Vous pouvez alors filter par quartier, par genre et par ambiance. Le site vous donne également une indication du prix de la pinte 🍻. Bref, Livetonight c’est un bon plan pour briller et enfin savoir répondre à la question ? « Tu ne connais pas un petit bar sympa dans le quartier où on pourrait écouter un peu de musique live et passer un bon moment ? »

Au delà de vous aider à trouver des sorties sympas, Antoine et Henri ont l’ambition de populariser la pratique de la musique live en France. On vous laisse découvrir leur profil moustachu !

Enfin si vous êtes musiciens…

… LiveTonight vous aide à trouver des dates puisqu’une fois votre profil créé, les bars peuvent directement vous contacter pour vous proposer des dates !

LiveTonight, la musique live dans votre quartier

Services partagés en gare

Nous vous parlions du Challenge Gare Partagée de la SNCF dans notre précédent article. C’est maintenant officiel: OpenLoge fait partie des lauréats du challenge !

Un corner en gare, des services dans le quartier !

Notre projet de Corner Loge en gare a séduit le jury et nous allons donc installer un “corner” deux fois par semaine dans une gare d’Ile de France (confidentielle pour le moment) pour plus de services en gare.
Le coordinateur de loge aura une présence physique plus marquée et plus proche des utilisateurs, sur leur chemin, pour leur apporter des solutions pratiques. La loge OpenLoge.fr est pleinement intégrée dans le quartier et la gare en est le prolongement naturel. Nous souhaitons ainsi donner à ce personnage central qu’est le coordinateur de loge une posture charismatique et bien réelle pour mieux servir les habitants de son quartier.

Challenge Gare Partage services en gare

Merci à toute l’équipe Gare & Connexions, à Ouishare, à LaRuchequiditOui et à tous les porteurs de projet présents pour ce fabuleux travail débouchant sur trois jours concentrés de bonnes idées plus humaines, habiles et utiles les unes que les autres.

Des services plus humains

Le point commun de toutes les entreprises présentes lors de ce Challenge est résolument la place qu’elles confèrent à l’humain dans la résolution de tous les “problèmes” du quotidien, et même au-delà. Comment trouver des solutions pratiques dans ma gestion quotidienne (conciergerie et petits services) ? Comment échanger ? Faire des rencontres ? Progresser, découvrir un métier, apprendre à réparer mon vélo, réduire le gaspillage alimentaire, permettre à ses enfants d’apprendre les arts, se détendre, trouver de bons produits, etc.

C’est logique, la gare est la pierre angulaire des relations sociales, et ne doit pas se contenter de n’être qu’un lieu de passage. Là où les gens passent, ils peuvent rester… un peu, ou même y travailler, jouer, s’amuser, apprendre, échanger, boire et manger. Il s’agit bien d’une gare partagée à tous les sens du terme. En tous cas, parmi tous les projets retenus lors de ce Challenge, les voyageurs trouveront pour sûr du réconfort, des aides précieuses, un sens à leurs actions et des solutions pratiques qui changeront probablement leur vie.

Les voyageurs et riverains passeront peut-être plusieurs semaines devant ces possibilités qui leur seront prochainement présentées, pour un jour s’apercevoir que… le but est dans le chemin (Lao Tseu), juste avant le chemin de fer. Breathe. Smile.

La gare du futur ?

15 Juin 2016: Victoire de l’équipe de France de football contre l’Albanie et 1er jour du Challenge Gare Partagée proposé par Gares & Connexions assistée de OuiShare !

Imaginer la gare du futur et proposer des services en gare

La gare francilienne, à la fois lieu d’intermodalité – passage d’un mode de transport à l’autre – et de multimodalité – présence conjointe de plusieurs modes de transport – voit passer chaque jour des millions de ‘clients-voyageurs’ : elle est au coeur du parcours voyageur, elle est le noyau de la fonction transport. Mais avec plus de 381 gares sur le réseau Transilien, une implantation physique sur le territoire, des horaires d’ouverture étendus, un point de passage obligatoire des ‘clients-voyageurs’, les gares sont aussi, de fait, beaucoup plus: elles sont omniprésentes dans le quotidien francilien.

Comment donc aller plus loin que la ‘fonction transport’ ? Comment faire de ces gares des lieux d’échanges et de vie inscrits dans leur territoire ? C’est là tout l’enjeu du challenge proposé: Imaginer les gares du futur. Quels services proposer aux voyageurs ? Conciergerie ? Restauration ? Espaces de travail, d’échanges et d’animations ? Notons qu’offrir de tels services, c’est aussi une opportunité pour les ‘citoyens-voyageurs’ de ré-occuper ces espaces publics et de renforcer ainsi le tissu économique et social local.

Alban présente la gare du future
Alban présente la vision d’une gare du futur…

Challenge Gare Partagée: Day 1

Avec 23 autres porteurs de projets, OpenLoge a la chance de participer à ce challenge. Organisé sur 3 jours, cette première journée était placée sous le signe des « Connexions »: Rencontrer l’ensemble des porteurs, discuter de la problématique et identifier des synergies. Mission accomplie, puisque nous avons pu rencontrer la majorité des acteurs présents, startups, associations, OuiShare et SNCF.

Petit tour d’horizon des projets présentés:

  • Burolab, espace de coworking en gare de Versailles Chantiers
  • Comptoir Urbain, solution de livraison en ‘comptoirs’ de courses alimentaires
  • Cook’Ease, livraison de paniers recettes à base de produits locaux et frais
  • Einaï, services de massages et soins en entreprise
  • gogomitch, solution de transport d’objets entre particuliers
  • Ike cowork, concept de coworking 100% éco-solidaire
  • Môm’artre, solution de garde pour enfants adaptée à tout revenu en horaires élargis
  • Mon pti voisinage, réseau social de proximité
  • Needelp, plateforme de jobbing
  • OptimAcc, structure d’accompagnement et de réinsertion professionnelle par la création d’entreprise
  • Quatre Epingles, service de ‘conciergerie 3.0’
  • RER – Réseau d’échange et de restauration
  • Service personnel, conciergeries d’entreprise
  • Socicycle, les ateliers vélos solidaires en Ile-de-France
  • Startisanat, structure de réorientation professionnelle dans les métiers de l’artisanat et de la création.
  • Stootie, plateforme d’échanges de biens et de services de proximité
  • Too Good To Go, application ‘anti gâchis’
  • Train de vie, projet de coaching et d’espaces d’échanges en gare
  • Village Map, solution de valorisation des commerces de proximité indépendants
  • Jean Bouteille, solution de vrac et bouteilles consignées
  • Réseau Amistocks Emmaüs, réseau de points de dépôt pour les dons d’Emmaüs Défi.
  • Bar à sieste, centres de relaxation et de soins en ville

Notre proposition

Avec OpenLoge, nous proposons aux habitants d’un quartier de retrouver en ligne la loge de leur quartier: une équipe d’une dizaine d’habitants du quartier, sélectionnée et animée par un voisin – le coordinateur de loge -) et proposant leurs services (babysitting, bricolage, petites courses, couture, etc.) contre rémunération. Assurer une présence 2 fois par semaine en gare du coordinateur et de son équipe serait une façon d’intégrer encore un peu plus l’écosystème local et de proposer des services du quotidien aux voyageurs !

OpenLoge en gare

Affaire à suivre dès demain pour la journée co-création !

La bonne idée

On entend souvent : « J’aimerais bien créer mon entreprise, il faut juste que je trouve une bonne idée ». Nous n’en sommes pas si sûrs, ayant laissé passer des trains de bonnes idées… que d’autres ont transformé avec succès, ou pas. L’idée est seconde, sans être secondaire.

La bonne idée

On entend aussi parfois : « Quand on a une bonne idée, il ne faut surtout pas en parler autour de soi, on pourrait se la faire piquer ». Pas certain non plus. Si on n’en parle pas, on s’enferme dans son idée, on en tombe amoureux et on a raison tout seul – l’idée ne nous dit jamais que l’on a tort ou raison. Et d’ailleurs, il ne s’agit probablement pas d’avoir tort ou raison, mais plutôt de construire un bon produit qui réponde à un vrai besoin. Et pour cela, on a besoin de parler à des vrais gens.

bonne idée

De toute façon, l’idée existe ailleurs, a existé ou existera bientôt. Etre le premier ou le seul sur un marché n’offre pas une garantie de réussite, c’est même souvent le contraire.

D’ailleurs, il s’agit rarement de la même idée exactement, et l’environnement n’est jamais le même : le timing est différent, les personnes engagées et prescriptrices sont forcément différentes, l’équipe est différente, la chance ne se présente pas de la même manière, etc. Les éléments mis en cause sont aussi variés que la nature.

Il n’y a donc pas de manuel de la réussite absolue. Devant ce vide sidéral, nous essayons d’activer notre bon sens en nous posant quelques questions : est-ce que le produit que je construis répond à un problème ? Quel est le problème que j’essaie de régler ? Est-ce un vrai problème – c’est certes tout relatif ? Quelles sont les possibilités existantes pour le régler ? En quoi vais-je être beaucoup plus performant que les autres pour régler ce problème ?

Ensuite, plusieurs éléments rentrent en ligne de compte dans la transformation de cette idée en un produit que les utilisateurs vont peut-être s’arracher – nous l’espérons. En voici, selon nous, rapidement deux :

L’exécution

L’exécution : il y a des tas de très bonnes idées qui ont vu le jour et sont tombées rapidement dans les oubliettes. La qualité de l’exécution est essentielle et déterminée principalement par :

  • l’équipe : complémentarité et l’équilibre de ses membres, leur légitimité, leur détermination et leur charisme,
  • l’environnement : savoir s’entourer des bonnes personnes dans un écosystème favorable,
  • la méthodologie : une idée mal ou trop vite déroulée a plus de chance de vriller,
  • le réseau : connaître quelques « bonnes » personnes et savoir transmettre son enthousiasme, etc.

Le time to market : « tout est relatif, et cela seul est absolu », disait Auguste Comte. Un produit n’est bon que relativement aux besoins auxquels il répond à un moment donné. Autrement dit, au bon moment. C’est un peu comme au surf : trop tôt, on reste sur place ; trop tard, on se fait secouer inutilement et ça se termine vite et mal 😉

A la croisée entre ces deux piliers que l’on ne peut qu’en partie appréhender, il reste un élément que l’on ne maîtrise pas tout à fait : la chance. Pas tout à fait parce qu’en fait, il nous semble qu »on peut quand même largement influer sur ce facteur : notamment en acceptant de se laisser porter par les opportunités, sans chercher à savoir ou calculer ce que précisément elles pourront « nous apporter ».

Les effets indirects et involontaires sont considérables et probablement déterminants. Encore une fois, on s’en remet au cours des choses – une sorte de positivisme. Pas d’alchimie sans un peu mystère.

En tous cas, cela fait partie de l’aventure humaine que nous vivons tous les jours et c’est vraiment passionnant.

Alban et Thomas
Alban & Thomas